Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
Projet Territoires Productifs Résilients
Unité de Protection Sanitaire
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole

Elevage et Santé Animale

Situation du sous secteur

Il y a environ un million d’exploitations agricoles en Haïti. Un demi-million de personnes a quitté Port au Prince depuis le tremblement de terre du 12 Janvier 2010 pour rejoindre, pour beaucoup, les zones rurales (principalement l’Artibonite, le Centre et Grand Anse). L’élevage constitue l’une des grappes prioritaires de croissance d’Haïti identifiées par la Commission Présidentielle « Groupe de Travail sur la Compétitivité-GC » . En effet, dans son rapport final de novembre 2009, le GC a conclu que dans le contexte d’amélioration de la sécurité alimentaire en Haïti, de programme de lutte contre la pauvreté et de génération de revenus pour le plus grand nombre, les activités d’élevage familial et de type semi intensif offres de véritables opportunités. L’élevage fait en général partie intégrante du portfolio d’activités des exploitations agricoles familiales, générant des revenus, notamment nécessaires pendant les périodes de soudure. Le rôle de l’élevage comme système d’épargne est aussi primordial. 80% des exploitations agricoles familiales élèvent un total de 4 millions de volailles, 65% des exploitations élèvent des chèvres (2.5 millions de caprins), 55% élèvent du gros bétail (1.5 million de bovins dont environ 45% de vaches adultes) et 35% détiennent au total près de 1 million de porcs. Enfin, l’élevage des ânes, mules et chevaux fournit aujourd’hui encore le principal moyen de transport des produits agricoles en milieu rural.