Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/customer/www/agriculture.gouv.ht/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Discours du Ministre de l’agriculture, Agr. Thomas Jacques
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
AgriExt
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Discours du Ministre de l’agriculture, Agr. Thomas Jacques

Discours du Ministre de l’agriculture, Agr. Thomas Jacques

Restitution mission cirad/cacao haiti

Discours du Ministre de l`Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural, Agr. Thomas Jacques

Mesdames, Messieurs les représentants de la coopération internationale
Mesdames, Messieurs les cadres du Ministère ;
Monsieur le Directeur Général de AYITIKA SA ;
Mesdames Messieurs les représentants des Exportateurs ;
Mesdames Messieurs les représentants d’ONG d’appui et de coopératives de producteurs paysannes ;
Monsieur l’expert cacao du CIRAD ;
Mesdames, Messieurs

Je suis heureux d’être parmi vous pour cette restitution de cette première mission d’identification et de caractérisation des variétés de cacao dans le verger haïtien initiée par AYITIKA SA avec le support de la Fondation de France.

Permettez-moi, à l’occasion de féliciter AYITIKA SA pour cette noble initiative qui rejoint le Ministère dans sa stratégie pour renforcer la filière cacao d’Haïti.

Mesdames, Messieurs,

Les exportations annuelles du cacao tournent autour de 450 millions de gourdes. Ce qui représente globalement 25% du total des exportations des produits primaires du pays. La filière génère des milliers d’emplois et joue un rôle capital dans la gestion conservatoire de l’eau, des sols et de la biodiversité du pays en général.

Cependant, le potentiel local dans cette filière est largement sous-exploité. Sous les effets conjugués de plusieurs facteurs la production nationale est d’environ 5000 tonnes actuellement. Les rendements à l’hectare sont en moyenne 250 kg alors que certains de nos pays voisins obtiennent jusqu’à 3 000 kg avec des conditions agro écologiques quasiment similaires aux nôtres.

C’est pourquoi le Ministère de l’Agriculture fait de cette filière une priorité dans son plan de relance du secteur agricole. Il nous faut un changement graduel de notre modèle de production. Il faut des innovations technologiques et techniques pour rendre plus performant ce modèle afin que tous corps de métiers de la filière obtiennent des revenus plus satisfaisants et stimulateurs.

Nous encourageons tous les acteurs nationaux (Exportateurs, coopératives, entrepreneurs, producteurs individuels, institutions d’encadrement etc.) et aussi les acteurs de la coopération internationale à se joindre au Ministère pour ce saut technique et technologique.

L’administration Martelly et le Gouvernement Lamothe continuent d’apporter leur appui au Ministère pour qu’il puisse remplir sa mission avec efficacité. Le président Martelly considère le secteur agricole comme l’un des secteurs moteurs pour la croissance économique globale du pays. De ce fait, le cacao considéré comme une filière porteuse continuera de bénéficier de notre attention et les travaux de cette étude vont orienter nos décisions dans le sens du renforcement de toute la chaîne de valeur.
Nous espérons que les constats et conclusions de cette première mission du CIRAD ainsi que les débats qui en découlent vont nous donner des éléments stratégiques nous permettant de mieux cibler nos interventions dans le secteur.

Merci à vous tous et bon travail