Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/customer/www/agriculture.gouv.ht/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Programme de création d’emplois/marais salants
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
AgriExt
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Programme de création d’emplois/marais salants

Programme de création d’emplois/marais salants

Le vendredi 19 septembre 2014, une équipe de l’Unité de Relations Publiques et de Communication (URPC) du Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) s’est rendue dans l’Artibonite plus précisément dans la commune d’Anse-Rouge pour visiter les travaux qui se font au niveau des marais salants dans le cadre du programme de création d’emplois mis en œuvre sous les auspices de la Primature et de la Présidence. Rappelons que ce programme doit permettre de créer autour de 46 mille emplois dans un intervalle d’un mois ce, pour faciliter la circulation du numéraire au sein des familles vulnérables dans le milieu rural.

Le volet marais salants, conduit par l’Agronome Lenide JOSEPH, s’étend sur la deuxième section communément appelée Sources Chaudes. Les travaux ont demarré depuis le mois de juillet et viennent renforcer les investissements déjà consentis dans le cadre des activités post Sandy sur les marais salants.

Les principales activités consistent au nettoyage du fond des bassins et les digues ainsi que du renforcement des berges. Le nettoyage des fonds très pénible est effectué en majorité par les hommes, puisqu’il exige une certaine force. Quant aux femmes, elles nettoient les digues et font la récolte du sel dans les bassins. Il importe de souligner que, pour participer au programme, la personne doit être munie de son titre de propriété et d’une pièce d’identification (NIF, CIN, Passeport, Permis de conduire…). A date plus de deux cent quarante contrats sont signés entre le Ministère et les propriétaires et près 10 mille homme/jour d’emplois sont créés, pour une proportion de 70% hommes et 30% femmes. En outre, 10 cadres jeunes de la zone ont été embauchés pour la supervision des travaux. D’un autre côté, le coût moyen par bassin s’élève à vingt cinq mille (25.000,00) de gourdes. Les populations rencontrées ont exprimé leur satisfaction face à cette activité pour deux raisons :

1. La circulation du numéraire au niveau de la zone pendant la rentrée scolaire ;
2. La mise en exploitation des marais, pour la plupart, abandonnés après le passage des différents cyclones Jeanne, Ike, Hannah et tout récemment Sandy, donc depuis deux à trois ans pour raison économique.

Un phénomène non moins important a attiré notre attention, c’est l’immigration des ouvriers agricoles venant du département du Nord, plus précisément des communes de Plaisance, de Borgne Port-Margot et de Pilate. Ces derniers passent environ deux à trois mois dans les marais et retournent chez eux pour aller travailler leur propre lopin de terre. Ainsi, ils arrivent à prendre en charge leurs familles et envoyer leurs enfants à l’école. Toutes les catégories de personnes rencontrées ont fait l’éloge de ce travail et ont formulé le vœu que le Gouvernement, à travers le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural avec le Ministre Thomas JACQUES reproduise cette initiative chaque année.