Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/customer/www/agriculture.gouv.ht/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Renforcement des capacités techniques et managériales des producteurs d’ignames. Le MARNDR se lance dans une expérience innovante de formation
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
AgriExt
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Renforcement des capacités techniques et managériales des producteurs (...)

Renforcement des capacités techniques et managériales des producteurs d’ignames. Le MARNDR se lance dans une expérience innovante de formation

L’introduction dans le pays de la technique de production de semences d’igname à partir des fragments de tubercules appelés « Miniset » date de la fin des années quatre vingt dix. Cette technique consiste à produire des mini fragments, des petits tubercules entiers à partir de tubercules-mères fractionnés en petits fragments de 15 à 30 g. En dépit de plusieurs expérimentations, son adoption reste confinée à quelques zones du pays notamment dans les Nippes et la Grand-Anse alors que la technique offre la possibilité aux producteurs à mieux répondre aux exigences du marché. Pour diverses raisons, notamment une promotion inadéquate, une maîtrise insuffisante de la technique et des réticences liées à la proposition de technique nouvelle, les planteurs des grandes régions productrices de l’igname hésitent à l’appliquer.

Depuis le début du mois d’octobre 2014 le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) via le bureau du Secrétaire d’État à la Relance Agricole, pilote un ensemble de formations avec les planteurs d’ignames des départements du Nord, de la Grande-Anse et du Sud sur cette technique et le fonctionnement des marchés agricoles, le calcul du compte d’exploitation, la détermination des prix des produits agricoles. Ces sessions de formation se déroulent dans le cadre de l’initiative pour la diffusion de connaissance et de savoir-faire pour le développement de l’igname sous le patronage du Secrétaire d’État à la Relance Agricole (SERA) avec l’appui de la Coopération Suisse en Haïti. Elles s’inscrivent dans un cadre plus large de renforcement de la filière igname découlant de la mise en œuvre du Plan Triennal de Relance Agricole (2013/16).

L’innovation constatée au cours de cette série de formation réside dans le fait que le formateur principal est un producteur local maîtrisant la technique de reproduction qui en assure le transfert de savoir et savoir-faire. Ce qui constitue une rupture par rapport aux pratiques actuelles dans le champ du développement dans le pays où les agriculteurs sont continuellement considérés comme des bénéficiaires alors qu’ils sont porteurs d’expériences et de savoir à partager. Les matériels de base, récemment produits par le MARNDR, sont destinés aux producteurs d’ignames et seront reproduits et distribués aux organisations de producteurs et autres opérateurs intervenant dans cette filière. Il s’agit de :

• Un (1) documentaire audio visuel fruit d’une compilation d’expériences paysannes éprouvées et la diffusion de méthode scientifique,
• Un (1) manuel de Formateur ( Kaye Fòmatè) et
• un (1) manuel de l’Apprenant (Kaye Plantè)

Le manuel de l’Apprenant est conçu de manière didactique et offre la possibilité aux producteurs et productrices de reprendre les séquences en plein champ. Aujourd’hui, il est possible de mobiliser des producteurs-formateurs en mesure d’animer des formations sur la technique Miniset pour leurs pairs.

Plus d’une centaine de producteurs et productrices de ces régions ont participé durant deux (2) jours à cette formation interactive où le formateur établit un dialogue d’échanges avec les producteurs sur la technique « Miniset ».

Certains producteurs ont partagé leurs expériences sur la culture traditionnelle de l’igname, les problèmes rencontrés avec les pestes ainsi que sur la question de commercialisation.

Trois avantages découlent de l’application de la technique du « Miniset » :
• Des semences de meilleure qualité ;
• La réduction du temps de récolte et augmentation de rendement ;
• Une plus grande opportunité d’écoulement sur le marché.

A la demande des producteurs et productrices, des parcelles de démonstration seront établies dans les zones de production. En ce sens, le MARNDR, par le biais du SERA, l’Ingénieur-Agronome Vernet JOSEPH répond déjà à cet engagement qui rentre dans son plan stratégique de développement de la filière igname pour la période 2015-2020, qui comprend entre autres, une forte composante « appui à la commercialisation ».

© MARNDR, 2014

titre documents joints