Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/customer/www/agriculture.gouv.ht/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT EN EVALUATION
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
AgriExt
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Fr > Emplois & Marchés > TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT EN EVALUATION

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT EN EVALUATION

L’agriculture joue un rôle fondamental dans l’économie haïtienne, contribuant au PIB à hauteur de 25%, employant environ 50% de la population (66% en milieu rural), soit un million de familles paysannes qui pratiquent une agriculture essentiellement de subsistance sur des superficies moyennes de moins d’1 Ha. L’élevage constitue une part importante (près de 27%) des activités de production des agriculteurs haïtiens (donc 7 % du PIB). Il constitue une trésorerie pour les dépenses courantes et un capital biologique pour les investissements importants, en particulier pour les porcins et les volailles. Le sous-secteur de la Production et de la Santé Animale représente donc un levier important dans le processus d’amélioration des conditions de vie des exploitations agricoles paysannes.

Les difficultés d’accès des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs à des technologies améliorées performantes, la faiblesse des services de protection zoo et phytosanitaire, l’insuffisance des infrastructures rurales (irrigation, logistique…), l’insécurité de la tenure foncière, ainsi qu’une forte vulnérabilité aux désastres naturels résultant de l’état de dégradation avancé des ressources naturelles, comptent parmi les principaux freins au développement de l’agriculture haïtienne.

En dépit de l’importance de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche dans l’économie haïtienne, le secteur souffre de sous-investissement chronique depuis des décennies ; le budget de fonctionnement et d’investissement alloué au secteur est très faible. De plus, les actions réalisées souffrent souvent d’un manque d’efficacité.

Grâce à un financement par la Banque Mondiale et le Programme Global pour l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire (GAFSP), le MARNDR assure la mise en œuvre du projet Renforcement des Services Publics Agricoles (RESEPAG 1). L’objectif du projet est d’accroître et de renforcer la capacité du MARNDR et de mettre en œuvre le Plan Directeur de Vulgarisation Agricole (PDVA). Dans le cadre de ce dernier, le MARNDR lance cet appel à candidature pour une évaluation portant sur (1) la conformité du budget d’investissement et les priorités, en termes d’action, fixées pour le secteur. (2) la capacité du MARNRD à réaliser et transmettre au MPCE les Fiches d’Operations des Projets (FIOP) et (3) et l’état d’avancement de la réalisation du mécanisme d’assurance contre les risques agricoles.

titre documents joints