Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/customer/www/agriculture.gouv.ht/public_html/view/01/ecrire/inc/utils.php on line 119
Ministère de l’Agriculture - Vers la reprise de la commission nationale de la filière riz
Unipaj Twitter Youtube Sit la an kreyòl
Logo du MARNDR Sib
AgriExt
Unité de Protection Sanitaire
Projet Territoires Productifs Résilients
Ouragan Matthew
Suivi des Investissements Publics
Promotion des Investissements
Appui institutionel
Filières de Production
Infrastructures rurales
Chantiers du MARNDR
Politique Agricole
secteur agricole
Accueil > Actualités > Vers la reprise de la commission nationale de la filière riz

Vers la reprise de la commission nationale de la filière riz

Sur instructions du Ministre de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), l’ING AGR Thomas JACQUES, la Commission Nationale sur la Filière Riz a repris ses travaux suspendus après deux années.
Le 8 juillet 2014, dans les locaux de l’École Moyenne de la Vallée de l’Artibonite (EMAVA), le Directeur Général Adjoint du MARNDR, l’ING AGR Edie CHARLES a lancé la reprise des travaux de la commission. Une trentaine de personnes (représentants des secteurs public et privé, membres d’organisations de producteurs, ONGs) venues des grandes zones de production, ont, pendant près 3hres, abordé l’ensemble des questions relatives à la filière rizicole dans le pays.

Le Directeur Général de l’Organisme de Développement de la Vallée de l’Artibonite (ODVA), l’ING AGR Kénel FRANCIQUE a présenté un état des lieux au niveau de la Vallée qui avec ses 32 mille hectares représente la plus grande zone de production rizicole du pays. Les agriculteurs de la zone confrontent des problèmes pour arriver à une exploitation rationnelle de leurs parcelles. Il en a profité pour relater les efforts consentis par l’État pour solutionner les problèmes.
D’un autre côté, le Directeur de Cabinet du Ministre l’ING.AGR. Pierre André PAUL pour sa part, a mis l’accent sur l’état actuel de la culture du riz : les problèmes liés aux techniques de production, de transformation, de commercialisation. Il en est venu ensuite à l’attente du Gouvernement et du Ministère par rapport à la Commission Nationale de la Filière Riz. Celle-ci, dit-il, devra être capable de favoriser l’équilibre entre les activités des différents acteurs intervenant dans la filière et le MARNDR sera là pour agir en tant que facilitateur et cela à tous les niveaux.
Les échanges ont tourné autour des principales contraintes qui constituent un frein à la culture du riz dans le pays en général et dans la Vallée de l’Artibonite en particulier. Sans vouloir être exhaustif, en voici les plus pertinentes : pas d’eau, pas d’engrais, pas d’entretien des systèmes d’irrigation et de drainage, la main d’œuvre se fait rare et le taux sur le crédit dans le milieu atteint parfois 48% d’intérêt.
L’assemblée a bien compris les enjeux et a admis que la commission devra être redynamisée. On devra définir clairement sa mission, ses responsabilités. Il va falloir établir des critères pour le choix des membres à la Commission. Celle-ci aura une lourde responsabilité. L’une des façons pour garantir sa viabilité et assurer sa pérennité réside à travers les choix qui se feront et aussi à travers l’appui des instances politiques.

Pour maintenir le momentum, l’assemblée a adopté les résolutions suivantes :

1. Désignation du comité restreint sur le Document de Cadrage ( Volny PAULTRE, Albert, Francklin BENJAMIN, Frantz JOSEPH, Yves Marcel COIMIN, Frédéric ALABRÉ, Tony JOSEPH, Jean Rossini CREVE-COEUR et un membre de PREPLA à désigner)

2. Dâte prochaine rencontre du comité restreint le jeudi 7 Août 2014 à Damien.

3. Liaison entre membres avant le 7 Août 2014 : COIMIN et JOSEPH.

4. Réunion comité provisoire deux semaines plus tard pour analyse du Document de Cadrage et échéanciers à fixer.